FRANCESE - 22 gennaio 2019, 08:07

Biathlon - Tout est prêt pour l’étape de la Coupe du Monde à Anterselva. Voici les nouveautés

Les épreuves de la fin de la semaine prochaine seront un test primordial en vue des Mondiaux de 2020 : une spidercam sera également installée à l’intérieur du stade pour suivre l’évènement.

Biathlon - Tout est prêt pour l’étape de la Coupe du Monde à Anterselva. Voici les nouveautés

Tout est prêt pour l’étape de la Coupe du Monde de biathlon à Anterselva qui sera un véritable test général en vue des Mondiaux de l’an prochain.

En effet, à partir de jeudi 24 janvier, quatre jours de biathlon spectaculaire débuteront par le sprint féminin. L’évènement sera exceptionnel grâce à la présence de Dorothea Wierer qui portera le dossard jaune de leader au classement général et à celle de Liza Vittozzi qui portera le dossard rouge de leader du classement de la spécialité sprint.

Les tickets pour assister aux courses sont désormais épuisés, notamment pour celles de samedi, et ce depuis plusieurs jours déjà. Un test réussi donc pour le comité d’organisation de Anterselva.

Ce sera également pour eux l’occasion d’inaugurer la nouvelle salle de presse à l’origine d’un gros travail ces derniers mois. L’autre salle était trop petite pour accueillir une presse désormais toujours plus nombreuse pour un sport qui connaît un grand essor médiatique ces dernières années. Dorénavant ce sont 250 places qui seront mises à disposition des journalistes, des photographes et des studios de télévision.

A cette occasion, le « TV compound » (complexe TV) ne sera pas testé car il est directement lié à la construction du nouveau parking qui ne sera achevé que l’an prochain. En revanche, on testera les nouvelles positions des caméras en vue des Mondiaux et il en sera de même pour les spidercam des nouvelles zones du stade. C’est une première absolue à Anterselva, proposée par le nouveau directeur norvégien. Les premiers essais ont eu lieu il y a deux semaines et les résultats se sont révélés plus que satisfaisants. Un changement important qui permettra de remplacer la vieille grue.

Sandro Pertile, référent du projet télévisuel pour les Mondiaux de 2020, veut ensuite évaluer la nouvelle zone mixte pour éventuellement y apporter des améliorations en vue des Mondiaux.

Toutefois, ce sera uniquement sur le terrain que les exigences des athlètes et des techniciens seront mises en évidence. L’objectif est celui de faire travailler tous les journalistes dans les meilleures conditions possibles tout en créant le moins de désagréments aux athlètes.

A cette occasion, une aire VIP plus vaste a été créée pour répondre aux demandes croissantes des fans. 1200 places assises seront ainsi disponibles. En Italie, il existe peu d’évènements où l’on propose autant de places avec un haut niveau de qualité reconnu d’ailleurs pour Anterselva.

Enfin, comme chaque fois, de nombreux évènements hors courses sont programmés.
En ville, à partir de mercredi se déroulera la fête traditionnelle comprenant l’ouverture des caves et des granges typiques de la vallée de Anterselva, un évènement toujours apprécié et recherché par le public. Le chapiteau prévu pour les festivités d’après-courses, le typique troisième temps où les spectateurs pourront se rencontrer et fêteront la fin des épreuves, sera installé. Puis, comme d’habitude, de nombreux divertissements à l’intérieur du stade sont prévus durant les courses.

Pertile est conscient que ce ne sera pas une semaine comme les autres :« Pour nous ce sera un test général- a affirmé le référent pour le projet télévisuel des Mondiaux de 2020 - pour moi aussi d’ailleurs, car ce sera ma première année à ce poste. »
Il aura l’opportunité d’en apprendre le plus possible sur le fonctionnement des caméras et des zones définies et de comprendre où intervenir pour préparer au mieux les évènements de l’année prochaine.

« Je suis surtout intéressé par la zone mixte sur laquelle j’ai beaucoup travaillé à l’occasion des Mondiaux de ski de fond dans la vallée de Fiemme en 2013, et c’est pour cette raison que je suis conscient de son importance mais aussi des difficultés inhérentes à sa configuration. Il sera intéressant de comprendre sur le terrain où il faudra intervenir ».

Redazione

Ti potrebbero interessare anche:

SU